La ferme Domajo

Le Groupe multiconseil agricole Saguenay-Lac-St-Jean vous présente la Ferme Domajo qui est l'une des entreprises qui a à cœur la qualité de l’environnement.

Le projet collectif agricole vise un total de 90 entreprises agricoles réparties sur le territoire des municipalités d’Hébertville, de Saint-Gédéon et de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix. Le but premier de ce projet est de protéger les cours d’eau des apports excessifs de phosphore, et ce, afin d’améliorer la santé des écosystèmes aquatiques en milieu agricole. La coordination et les actions mises en place sont financées par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation (MAPAQ) en vertu du programme Prime-Vert conformément à l’accord Canada-Québec Cultivons l’avenir 2.

 

Description de l'entreprise

Depuis 1979, la famille Emond exploite une ferme laitière localisée sur le rang Ste-Anne dans le secteur d’Hébertville. Messieurs Noël Emond et Luc Bernier, maintenant co-propriétaires de la ferme Domajo, cultivent 150 hectares de terre pour nourrir leur troupeau de 47 vaches laitières. La rotation des cultures est composée principalement de fourrages et de céréales pour les animaux. D’autres grains, tels que le blé et le sarrasin, sont cultivés pour le marché d’alimentation humaine.

Protection de l'environnement

Soucieux de la santé de l’écosystème avec lequel ils travaillent, les propriétaires s’efforcent de diverses façons de minimiser l’impact de leur production sur l’environnement.

Ainsi, les épandages de fumier se font sur les prairies seulement, principalement durant la saison de croissance, permettant de réduire les risques de pertes d’éléments dans l’environnement et de minimiser l’impact de la machinerie sur les sols.

L’entreprise cultive également des engrais verts sous les cultures annuelles, allongeant ainsi la période où le sol bénéficie d’un couvert végétal en croissance. Un trèfle est donc semé sous l’avoine, le blé et le sarrasin, permettant à ce dernier de capter les éléments libres dans le sol suite à la récolte des cultures lucratives, et de les conserver pour les cultures suivantes.

De plus, cultivant sur des terres fragiles à l’érosion hydrique, les propriétaires veillent à la protection et au respect de leurs bandes riveraines.

Finalement, afin de réduire l’effet du vent sur les cultures et obtenir une couverture plus uniforme de neige sur les champs, ils ont implanté, cet automne, plus de 2 000 mètres de haies d’arbres et d’arbustes dans les champs

L’entreprise croit fermement que travailler en synergie avec la nature, pour la santé et la conservation des sols, est la seule façon d’optimiser la rentabilité de leur entreprise et d’en assurer la durabilité. En ce sens, en 2005, la ferme Domajo entreprend un virage vers l’agriculture biologique. Dès 2006, la totalité des superficies cultivées sont certifiées biologiques par Écocert Canada. L’entreprise est actuellement en processus de conversion pour sa production animale.

 

- Cet article est présenté par :  GMA Saguenay-Lac-St-Jean

La ferme Domajo
Publié le 18 octobre 2016
Retour aux nouvelles