Jeu-questionnaire

Afin de vous faire connaître quelques unes des nombreuses espèces qu'on retrouve sur la Route des milieux humides, nous avons créé ce jeu-questionnaire. Vous trouverez donc sur cette page des informations sur 14 espèces, ainsi que les boutons pour accéder aux questionnaires afin de tester vos connaissances. Les questionnaires sont séparés en 4 thèmes : les oiseaux des milieux humides, la flore des milieux humides, les mammifères et les insectes des milieux humides, et les poissons et les amphibiens des milieux humides.

Vous croyez déjà tout connaître sur les espèces des milieux humides? Accédez directement aux questionnaires :

            

Comment la reconnaître ?

L’hirondelle bicolore est un petit oiseau dont l’envergure ne dépasse pas 30 à 35 cm. Son plumage a 2 nuances de couleurs : bleu vert sur le dos et la tête, et blanc du menton jusqu’au ventre. La pointe de ses ailes va recouvrir sa queue relativement courte. La femelle est légèrement plus foncée que le mâle.

Où vit-elle ?

L’hirondelle bicolore vit à proximité de l’eau dans des zones ouvertes comme un cours d’eau près d’un champ. Pour faire son nid, elle utilise un arbre mort ou une cavité déjà existante.

Que mange-t-elle ?

L’hirondelle bicolore est un prédateur. Elle se nourrit d’insectes volants tels les moustiques et les mouches. Une grande partie de son alimentation se retrouve dans les zones humides.

 

Saviez-vous que c’est un oiseau qui vit en grande colonie ?

 

Comment le reconnaître?

Durant l’été, vous pouvez apercevoir de petites fleurs jaunes, de 4 à 7 cm de diamètre, sur un lac ou un étang. Il s’agit du grand nénuphar jaune. Les feuilles ressemblent à un cœur de 10 à 30 cm de long. Cela fait une feuille relativement longue, mais pas très large.

Où vit-il ?

Le grand nénuphar jaune est présent dans les eaux tranquilles et peu profondes comme les étangs.

Ça se mange ?

Les graines se mangent comme du popcorn et les fleurs peuvent être préparées en tisane. Les castors et orignaux mangent également les racines.

 

Saviez-vous qu’il est peu résistant à la pollution? Il est un bon indicateur de la qualité de l’eau comme les amphibiens.

 

Comment le reconnaître ?

Un corps très allongé avec une coloration camouflage verdâtre et de petits points dorés pour se cacher dans les herbiers. Au Québec, les grands brochets mesurent en moyenne 50 à 75 cm.

Où vit-il ?

On retrouve le grand brochet dans des eaux peu profondes avec beaucoup de végétation. Les marais, les bras morts de rivières, les lacs et les rivières sinueuses à faible courant sont ses territoires de prédilection.

Que mange-t-il ?

C’est un prédateur opportuniste. Il se nourrit de tout ce qui est facile à capturer et mange également les animaux malades ou morts. Il joue un rôle dans le contrôle des populations de poissons. Cela permet de maintenir des points d’eau en bonne santé.

 

Saviez-vous qu’il y a environ 700 dents coupantes comme des rasoirs?

 

Comment la reconnaître ?

La paruline masquée est un passereau de petite taille avec un dos brun-olive. Elle a la gorge et la poitrine jaune, le ventre blanc et les flancs bruns. C’est le masque noir du mâle qui lui donne son nom.

Où vit-elle ?

Elle est souvent observée à proximité d’un marais, agrippée à une quenouille. Elle affectionne les milieux humides tels que les marais et les étangs. Elle niche en Alaska ainsi qu’à travers toute l’Amérique du Nord.

Que mange-t-elle ?

Les insectes, les petits fruits et les graines composent son alimentation.



Saviez-vous qu’elle capture ses proies au sol ou sur les feuilles des arbustes?

 

Comment le reconnaître ?

L’iris versicolore est une plante indigène du territoire canadien. Versicolore veut dire « couleur changeante », puisqu’elle se retrouve en plusieurs couleurs : violet, bleu, pourpre et parfois blanc. On y retrouve également des touches de blanc ou de jaune. La majorité des iris pousse en touffe. Lorsqu’on l’observe dans la nature, on ne l’oublie pas!

Où vit-elle ?

Elle pousse dans les milieux humides, les marais, les fossés, ou en forêt s’il y a beaucoup d’humidité dans le sol. Là où il y a de l’eau, l’iris versicolore n’est jamais loin. Si les milieux humides disparaissent, l’iris versicolore disparait aussi.

 

Saviez-vous que c’est l’emblème floral du Québec, celle qui est sur le drapeau?

 

Comment le reconnaître ?

Ses petites feuilles sont arrondies et mesurent jusqu’à 1 cm de long et 2 cm de large. Les feuilles sont recouvertes de poils glanduleux et collants, de couleur rosée ou rouge. Avec une hauteur possible de 15 cm, elle est recouverte de fleurs de couleur blanche ou rosée sur le haut des tiges.

Où vit-il ?

On le retrouve dans les marécages et les tourbières. Ces plantes carnivores vivent dans les milieux dits pauvres, où il y a peu ou pas de décomposition de la matière organique.

Que mange-t-il ?

Il se nourrit d’insectes. Ceux-ci sont attirés par l’odeur de la colle produite par la feuille puis ils s’y retrouvent pris au piège. Ils sont ensuite digérés par la plante qui en recueille les éléments nutritifs absents du sol.

 

Saviez-vous que les Amérindiens l’utilisaient comme philtre d’amour pour les femmes?

 

Comment le reconnaître ?

La couleur brune domine sur l’ensemble du corps sauf sur les pattes qui sont blanc crème. Il a une grosse bosse sur le dos. Seuls les mâles possèdent des bois, également appelés panaches. Les bois peuvent atteindre une envergure de 1,8 m.

Où vit-il ?

Il vit dans la forêt boréale, une forêt mixte, soit un mélange entre des feuillus comme le bouleau blanc et des résineux comme l’épinette. Il est, cependant, souvent présent dans les milieux humides, les aulnaies, les lacs avec végétation submergée, les étangs et les marécages. C’est un excellent nageur et il peut se nourrir dans l’eau.

Que mange-t-il ?

C’est un herbivore. L’été, il se nourrit de feuilles, d’herbes et de plantes aquatiques. Durant l’hiver, il mange les branches et les écorces.

 

Saviez-vous que l’orignal est le plus gros cervidé au monde avec un poids pouvant dépasser 500 kg pour les mâles?

 

Comment le reconnaître ?

Tout le monde sait reconnaître un moustique, mais saviez-vous qu'il en existait 3 500 espèces dans le monde, dont 82 au Canada ? 

Où vit-il?
On le retrouve proche des points d’eaux ou des zones humides. Les larves servent de nourriture aux différentes espèces de poissons et autres insectes prédateurs. De plus, les larves de moustiques filtrent l’eau des marais en se nourrissant de débris organiques et de microorganismes.

Que mange-t-il?
La majorité des espèces de moustiques se nourrissent du nectar des plantes. La moitié des espèces de moustique peuvent se nourrir du sang d’animaux.

 

Saviez-vous que seules les femelles se nourrissent du sang d’animaux? De plus, seulement 200 espèces des 3 500 qu'on retrouve à travers le monde piquent les humains.

 

Comment le reconnaître ?

Le mâle est facilement reconnaissable avec sa tête vert émeraude. La femelle est moins colorée et peut être confondue avec le canard noir. L’utilisation d’un guide ornithologique sera votre meilleur allié pour bien les différencier.

Où vit-il ?

Il affectionne tous les milieux humides : lacs, étangs, et même les flaques d’eau dans les champs.

Que mange-t-il ?

Il se nourrit de végétaux, mais aussi de larves, de mollusques comme les escargots et de petits crustacés.

 

Saviez-vous que la femelle a un plumage cryptique ? C’est un plumage de camouflage pour se protéger des prédateurs lors de la ponte.

 

Comment la reconnaître ?

C’est la plus commune des grenouilles présentes sur le territoire. Souvent de couleur verte avec des taches marron foncé, voire noir. Certaines grenouilles vertes sont également marron ou orangée. On peut la confondre avec la grenouille rieuse (Rana ridibunda) et la grenouille Lessona (Rana lessonae). La grenouille verte se distingue par rapport à la taille : elle est plus grosse que ces dernières.

Où vit-elle ?

Elle vit uniquement dans les milieux humides. Durant l’hiver, elle se cache sous la vase et hiverne.

Que mange-t-elle ?

C’est un prédateur de divers insectes que l’on retrouve près des cours d’eau.

 

Saviez-vous que les amphibiens sont des bio-indicateurs de l’environnement? Ils vivent là où la pollution est faible.

 

Comment le reconnaître ?

Le castor est un mammifère pouvant peser jusqu’à 35 kg ou 80 lbs. Il est brun foncé et a la queue plate. C’est également l’emblème du Canada.

Où vit-il ?

C’est un animal semi-aquatique. Il vit autant sur la terre que dans l’eau. Il est capable de modifier son milieu avec ses huttes, barrages qui sont très importants pour plusieurs espèces aquatiques ou semi-aquatiques.

Que mange-t-il ?

C’est un herbivore : il se nourrit de feuilles, de bourgeons, d’écorces et parfois d’herbes. Il a développé une technique pour se nourrir l’hiver quand les eaux sont sous la glace. Il fait des réserves sous l’eau, dans la vase. Il enterre les branches durant toute la période où l’eau est libre.

 

Saviez-vous qu’il est le plus gros rongeur du Canada et le deuxième au monde?

 

Comment la reconnaître?

L’épi brun en forme cylindrique est le moyen le plus simple pour la reconnaître. De plus, cet épi est à l’origine de son nom, la massette à larges feuilles. En effet, ce n'est qu'au Canada qu'on l'appelle quenouille. Les fleurs, épis, et les feuilles rubanées poussent sur un même groupe de racines. Ce groupe de racines s’appelle rhizomes.

Où vit-elle?

Elle pousse dans les marécages et les terrains humides.

 

Saviez vous que la quenouille est comestible? Le rhizome est riche en amidon comme la patate et les jeunes pousses se mangent comme des asperges.

 

Comment la reconnaître?

La perchaude est facile à reconnaître avec sa coloration vert foncé à doré et son motif zèbré : elle porte sur son dos 7 bandes foncées verticales. C’est un poisson de taille moyenne, entre 10 et 25 cm.

Où vit-elle?

Elle vit dans des eaux relativement claires avec une profondeur inférieure à 9 m. Il lui faut un fond avec du gravier, du limon et argile ou du sable dans des aires ouvertes comme les lacs, les étangs et les rivières à faible courant.

Que mange-t-elle?

Il se nourrit principalement au crépuscule. Les insectes, les écrevisses, les petits poissons, et les œufs de poissons composent sa diète.

 

Saviez-vous que la perchaude est très prisée? Son goût très fin en fait l'un des poissons d'eau douce les plus recherchés. Au Canada, on l'appelle perchaude, un nom qui viendrait de la contraction de perche jaune.

 

Comment le reconnaître ?

Petit oiseau de 19 cm d’envergure, ses couleurs dominantes sont le brun-rouille et le gris. Le dessus du crâne, la calotte, est roux. Les sourcils sont gris avec un trait noir derrière ses yeux. Les mâles et les femmes sont semblables.

Où vit-il ?

Il vit dans les milieux humides, les lacs, les étangs, et les marais, sauf durant l’hiver, où il préfère les champs herbeux et les parcs. La reproduction et la nidification de cette espèce dépendent des conservations des milieux humides.

Que mange-t-il ?

Il est omnivore. Il mange autant des graines que des petits insectes. Il se nourrit essentiellement au sol, souvent dans la vase.

 

Saviez-vous qu’il existe 30 espèces de bruants?